Show Match : Hot Summer Fight !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Jeudi soir, en direct (sic!) sur XS-TV, se déroulait le 2ème Show Match sponsorisé par GamePlay Cash . Si 11 départements étaient en alerte météo orange, il y avait aussi de l’électricité dans le lobby entre 2 rosters bien connus des XSP …

Pour cette 2ème affiche, haute tension donc, puisqu’en opposant les KsoS du Terter au Gang FR3NETIK, nous espérions avoir un match épique …
… Et nous n’avons pas été déçus !

hh hh
   

Ces Show Matches se disputant selon le règlement decerto V2, j’en profite pour vous informer que le site decerto.fr est en ligne . Pour vous y rendre, c’est par ici .

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, problèmes de serveur et de bande passante chez NetGaming TV (NdR : Ne m’en demandez pas plus, je n’y connais rien !), le direct a grandement souffert et Vincent, Ze Réalisator, encore plus ! Heureusement que sa calvitie l’a empêché de s’arracher les cheveux .
Quoiqu’il en soit, il travaille d’arrache-pied (et non de cheveu!) à réaliser un montage à partir de ce qui est exploitable, montage bientôt disponible sur le portail V.O.D . Nous nous excusons de la gêne occasionnée, d’autant que le match valait plus que le coup d’oeil !

En attendant les images, je vais tenter de vous narrer les faits d’arme de ce bras de fer .

En première manche, une Capture de Drapeau sur Invasion, le round d’observation s’instaure . Ces 2 équipes se connaissent, se respectent et savent bien qu’au premier faux-pas leurs adversaires pourraient bien prendre l’ascendant . Les 2 rosters étant rompus au decerto car évoluant sur des ladders hors-XS, le faux rythme des premières minutes est bel et bien lié à l’enjeu de ce duel qu’aucune des 2 équipes ne veut perdre . 5 minutes plus tard, à la mi-temps, c’est l’égalité parfaite, 0-0, et 5 minutes plus tard, à l’issue de la manche, le statu-quo persiste, 1-1 .

A la différence du règlement XSP qui, en cas d’égalité prévoit une nouvelle manche mais de 5 minutes seulement (2×2min30), le règlement decerto V2 stipule la tenue d’une nouvelle manche de 10 minutes jusqu’à ce qu’une équipe s’impose .

On repart donc pour une nouvelle manche et ça commence à être moins timoré et à s’animer dans les ruines d’Invasion . KsoS Kadage montre l’exemple en ramenant un premier drapeau, vite imité par les FR3NETIK . Une nouvelle égalité se profilerait-elle ?
Que nenni ! KsoS ByBy ne l’entend pas de cette oreille et se débarrasse d’abord de PlaCiD GniarK dans le local au mannequin, sauve le drapeau KsoS, tue FR3NETIK Jess, capture le drapeau mais se fait tuer par PlaCiD GniarK à peine respawné . Les KsoS parachèvent le rush de KsoS ByBy et arrachent la victoire dans cette 2ème Capture de Drapeau, 2-1 .

1-0 pour les KsoS du Terter, le match est lancé, la glace est brisée et de glace il va s’agir puisque la manche suivante se joue sur Sub Base .

La Démolition est on ne peut plus explosive, et 2 manches plus tard, c’est à nouveau l’égalité parfaite à l’exception du nombre de kills, légèrement à l’avantage de la KsoS du Terter .

Le règlement decerto V2, en cas d’égalité en Démolition, prévoit une manche décisive . Le choix du Side revient à l’équipe ayant fait le plus de kills .

Les KsoS choisissent l’Attaque, et KsoS Coolchen ne perd pas de temps en posant en B et défend la bombe, bec et ongle . FR3NETIK Ganjah en fait les frais lors d’une tentative de désamorçage .
Malgré l’explosion rapide du point B, les FR3NETIK résistent héroïquement en A et s’imposent et au nombre de kills dans cette manche de prolongation et par ricochet dans la Démolition .

1-1 à mi-match, la seule Recherche & Destruction de la partie, sur Highrise, revêt une importance cruciale quant à l’issue du match, d’autant que le Gang FR3NETIK s’est toujours distingué en Recherche & Destruction sur les précedents Call of Duty

Les KsoS en défense ne résistent pas à l’offensive FR3NETIK . Au bout d’une minute, KsoS ByBy se retrouve seul et, malgré les kills de FR3NETIK Jess puis de FR3NETIK Pepett, il finit par tomber, 1-0 pour les FR3NETIK .
En 2ème manche, Jess fait le dernier kill, 2-0 .
3ème manche, le rush orchestré par Pepett se concrétise par un 3-0 quand ce dernier élimine KsoS Coolchen .
Manche suivante, Jess à la défense sur B se montre intraitable en abattant les 2 derniers KsoS venant par le tunnel de l’héliport .
A la 5ème manche, tout aussi expéditive, Pepett en tuant KsoS Kadage permet aux FR3NETIK de s’adjuger la Recherche & Destruction sur le score de 5 à 0, sans qu’une bombe n’ait été posée !
Mention spéciale aux FR3NETIK Jess et Pepett qui ont marqué cette 3ème Manche de leur empreinte …

Menés 2-1, les KsoS sont contraints de s’imposer en Démolition sur Terminal s’ils veulent revenir dans le match .

Après avoir butés sur le point B, les FR3NETIK amorcent la bombe en A . Celle-ci désamorcée, ils retentent le coup dans l’avion et PlaCiD Gniark parvient à amorcer B à 3 secondes de la fin de la manche ! Les FR3NETIK, déstabilisés depuis le début de la manche, malgré leur écrasante domination en Recherche & Destruction, semblent se resaisir et défendent efficacement l’avion . Boom ! Il leur reste 2 minutes pour assiéger le point A et à l’inverse des minutes précédentes, ce sont les KsoS qui semblent timorés et s’inclinent dans cette première manche, 1-0 pour les FR3NETIK .
La manche suivante, à la défense, les FR3NETIK ont l’occasion de remporter le match .
Ils le savent bien, les KsoS aussi et la bataille est autant psychologique que stratégique . Les KsoS viennent rapidement à bout du point A, contraignant Pepett et ses coéquipiers à défendre l’avion près de 4 minutes ! Malgré leur ténacité, les FR3NETIK ne peuvent repousser indéfiniment les assauts des KsoS qui parviennent à faire exploser le point B et arrachent la prolongation .

Nouvelle balle de match pour les FR3NETIK qui se ruent dans l’avion et le font exploser dare-dare grâce à la couverture défensive impeccable des Bonnie & Clyde du Gang, Jess et Pepett .

Que les minutes suivantes doivent paraître longues aux KsoS, recroquevillés dans le terminal, repoussant, vague après vague, rush après rush, la frénésie FR3NETIK .
C’est un peu Fort Alamo dans l’aéroport et tel Davy Crockett, KsoS Lochaude exhorte ses troupes à ne rien lâcher, et ça marche !
2-1 pour les KsoS qui se tirent d’un mauvais pas de façon épique …

L’issue du match passera donc sur la 5ème et dernière carte de ce Show Match, Scrapyard en Capture de Drapeau .

PlaCiD Gniark, aussi galant qu’efficace, permet à FR3NETIK Jess de ramener le premier drapeau . Les KsoS égalisent dans la foulée .
Réponse du berger à la bergère, c’est cette fois FR3NETIK Jess qui, en tuant KsoS Lochaude, permet à Placid Gniark de planter un second drapeau .
Malgré leur vigilance, le binôme défensif FR3NETIK, Pepett et Ganjah, ne peut empêcher KsoS Kadage de ravir le drapeau et de ramener les 2 rosters dos à dos, 2-2 à la mi-temps .

5 minutes à jouer, tout reste à faire et tout reste possible .

KsoS Lochaude encourage ses coéquipiers et au bout de 2 minutes, les KsoS prennent l’avantage (3-2) . Une minute plus tard, les FR3NETIK recollent au score (3-3), les KsoS reprennent l’avantage et dans la dernière minute, KsoS ByBy assure la victoire de sa team en “plantant” un 5ème drapeau, mettant définitivement les KsoS à l’abri, 5-3 à l’issue de la manche .

Epoustouflant ! Voilà le qualificatif qui me vient spontanément pour décrire cette rencontre . Les KsoS, après avoir été par 2 fois sous le coup d’une balle de match, n’ont pas cédé à la pression et finissent par s’imposer 3-2 dans ce 2ème Show Match GamePlay Cash .
Quel dommage que la retransmission et l’encodage aient souffert car ce match a été aussi indécis que passionnant et les KsoS, dans le lobby d’après-match, ont eu le triomphe modeste, saluant la bravoure de leurs valeureux et malheureux adversaires .

Nous savions que ces 2 équipes ne lâcheraient rien et nous n’avons pas été déçus (sauf par la technique qui nous a lâchés !) et j’aurais aimé que les spectateurs de XS-TV jouissent de l’opportunité de voir jouer ces 2 rosters moins connus et prestigieux que ceux du premier Show Match car si les MythiX comme les Ech3lon Black jouent parfaitement de façon presque mécanique, les 2 belligérants de ce second Show Match y sont allés avec leurs tripes et leur coeur et leur fureur de vaincre m’a ému ( NdR : Et il en faut pour émouvoir un vieux hardos !) .

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »